Les artisans bouchers de la Haute-Garonne

Savoir-faire et passion

Connexion

 

 Vous trouverez sur cette page toutes les informations utiles au métier de Boucher.

 

appreni boucher

 

Les informations générales de l' école supérieure des métiers

 

Pour tous les jeunes qui souhaitent avoir des renseignements sur la formation du métier de boucher, nous vous attendons lors des journées portes ouvertes qui auront lieu à l' école supérieure des métiers de Toulouse-Muret les:

 

Mercredi 23 Mars 2016

Samedi 2 Avril 2016

 

La chambre de commerce organise également une journée pour l'orientation de mercredi 16 Mars, Mr Piquemal et des professionnels vous acceuillerons:

LA NUIT DE L' ORIENTATION

 

Les jeunes pourront discuter avec les profeseurs et les professionnels pour tout connaître de la filiére viande.

C.A.P: Le diplôme est préparé à l'école.

B.P: Nouveau, une classe sera ouverte pour la rentrée 2016.

B.M: le diplôme de niveau 3 n'est pas préparé à l'école mais à l' ensmv à Paris.

 

Concours du Meilleur Apprenti de France:

 

Chaque année, l' organisation professionnelle des bouchers de la Haute-Garonne et les professeurs de technologie organisent le concours de sélection département du meilleur apprenti boucher.

Les jeunes sélectionnables sont issus de la deuxième année de formation, sous contrat chez un artisan boucher et ont moins de 21 ans.

Bien que cela ressemble à l'organisation d' un examen classique, ce concours va au delà de cette formation.

Nous attendons d' eux le meilleur:

-vitesse
-précision du geste
-créativité

Vous l' avez compris ce jour là, il faut se dépasser!

concours boucher apprenti

Regardez l' application et la concentation de ce jeune au travail, comme disent nos anciens, "il fait pleurer le chien"! C'est à dire qu'il n' a laissé aucune traçe de viande sur l' os: un désossage à "blanc" parfait.

 

      Antony Brunet, meilleur apprenti boucher

Antony Brunet et Didier Manjon./Photo DDM
Antony Brunet et Didier Manjon./Photo DDM

À 16 ans Antony Brunet vient de se voir décerner le titre de «Meilleur apprenti boucher de France, sélection départementale». En premier lieu il devait franchir avec succès la sélection effectuée par les professeurs de l'école supérieure des métiers pour pouvoir participer. Quatre candidats meilleurs jeunes étaient confrontés au travail complet d'une épaule de bœuf durant trois heures et jugé par les professeurs : désossage, épluchage et ficelage de rôti. Épreuve dont Antony s'est sorti brillamment ce dont est peu fier son maître artisan boucher Didier Manjon, chez qui il travaille depuis deux ans.

C'est à l'issue d'un stage effectué en troisième qu'il a choisi ce métier. Autre étape pour lui, le concours régional en mars dans l'Aveyron et à l'issue de cette sélection régionale il pourra aborder le concours national. C'est ce que nous lui souhaitons ainsi que l'obtention de son CAP en boucherie au mois de juin.